Malfroy Marcel-Olivier (1889, La Planée, Doubs – 1954)
Capitaine, Escadron Hors-Rang. Commandant de l’escadron hors-rang

Fiche signalétique

“Sous-officier de cavalerie détaché dans l’Infanterie. Ses occupations à l’échelon ne s’adaptant pas à son tempérament, … , est monté aux tranchées où il a fait preuve d’un entrain endiablé et d’une belle crânerie. S’est particulièrement distingué pendant les journées des 24 et 25 octobre 1916”.

“Officier très brave, …  S’est acquitté de sa mission avec une parfaite compétence au milieu de circonstances périlleuses et difficiles. …”

Marcel-Olivier Malfroy semble entamer la guerre de 1914 avec le grade de maréchal des logis au 15ème groupe de cavaliers de remonte (Mâcon ?) et la termine promu sous-lieutenant à titre temporaire au 8ème bataillon de chasseurs. Entretemps il est passé par le 18ème d’Infanterie et le 103ème d’Infanterie.

Citations 14-18

“Officier d’une bravoure et d’un sang-froid remarquable. A au cours de la journée du 8 août 1918 entrainé très brillamment sa section à l’assaut des tranchées ennemies, capturant ainsi de nombreux prisonniers, des mitrailleuses et quelques canons lourds.”

“Le 18 septembre 1918, commandant un détachement chargé d’exécuter un coup de main au-delà d’une rivière dont la rive opposée était occupée par l’ennemi, s’est parfaitement acquitté de sa mission et a fait preuve d’autant de bravoure que de sang-froid. A réussi à surprendre un poste allemand qu’il a dispersé après combat et a fait des prisonniers. A ramené son détachement au complet dans nos lignes.”

“Offcier très brave, plein d’entrain, de bonne-humeur et de sang-froid, vrai entraineur d’hommes. Au cours des attaques des 1, 2 et 3 novembre 1918, s’est dépendé sans compter à la tête de la compagnie dont il venait de prendre le commandement avec intelligence et audace, a parfaitement manoeuvré pendant la progression communiquant à ses hommes son entrain et son allant.”

1940 : le 2ème Cuirassiers

Marcel-Olivier Malfroy a le grade de Capitaine de Réserve en 1940 lorsqu’il est appelé à prendre le commandement de l’escadron hors-rang du 2ème régiment de Cuirassiers.

La page consacrée au MDL Berton montre une citation portant le sceaux et la signature du capitaine-commandant Malfroy commandant un détachement du 2e Cuirassiers à ce moment des combats.

Après la guerre, Marcel-Olivier Malfroy semble avoir un rôle prépondérant au sein de l’Amicale du 2 Cuir. Résidant à Paris, il occupe la fonction de délégué des anciens de 39-40 et exalte l’esprit de Corps du Régiment au sein du bulletin n°1 (pp 4 et 5) :

  • “… On sent qu’ils sont fiers d’appartenir à un Régiment dont le passé est lourd de gloire et d’Honneur. Ils savent que cela implique de multiples devoirs. Noblesse oblige.”
  • “… Nos camarades qui ont fait le sacrifice de leur vie pour défendre le droit et la liberté nous commandent de nous regrouper et de nous aimer.”

Distinctions

  • Croix de guerre 1914-1918
    • étoile de vermeil
    • 3 étoiles d’argent
    • étoile de bronze

La sépulture de Marcel-Olivier Malfroy à Longevilles-Mont-d’Or.

© Claude Lanquetin

Remerciements chaleureux à Monsieur Claude Lanquetin, petit-fils du Capitaine Malfroy pour les recherches effecturées et les archives transmises. Reconnaissance à Madame Roswitha Lanquetin pour sa collaboration.