Sainte-Marie Perrin Bernard (1905 – 1940)
Capitaine, 3ème Escadron Hotchkiss. Commandant d’escadron
cheval

Bernard Sainte-Marie-Perrin
Né à Paris le 20 décembre 1905.
Mort à Crehen (Belgique) le 12 mai 1940.

---------------------------

Dans ses mémoires intitulés "D'une guerre à l'autre", Maurice Pellissier, chef d'un peloton de chars SOMUA du 2 Cuir lors des combats de 1940, nous décrit le capitaine Sainte-Marie-Perrin comme "un cavalier formidable, racé et spécialiste des cross et courses de haies". Il avait d'ailleurs remporté plus de 100 courses. Aujourd'hui encore, un course hypique, le prix "Bernard Sainte-Marie Perrin" honore la mémoire du capitaine.

Le grand-père du capitaine, Louis Jean Sainte-Marie-Perrin, né Louis Jean Perrin, est un architecte français né à Lyon en 1835 et mort en 1917 à Lyon. Catholique fervent, il a terminé la construction de la basilique Notre-Dame de Fourvière.

Reine Sainte-Marie-Perrin , fille de Louis Jean Sainte-Marie-Perrin, épousa l'écrivain et diplomate français Paul Claudel à Lyon le 15 mars 1906. La veille de sa mort, le capitaine confiera d'ailleurs à un fermier du village de Crehen qu'il est le neveu d'un grand poète ...

chastre

Nécropole française de Chastre

stcyr
chenu

Journal de guerre du Lieutenant Chenu.

Crehen, dimanche 12 mai 1940

Vers 2h du matin, visite du capitaine faisant une dernière fois le tour des organisations; il vient jusqu'à mon char et nous échangeons quelques paroles; c'est la dernière fois que je le verrais

"

citat

Croix de guerre avec palme

cadis

[Archives Touzet du Vigier, via E. Barbanson]

journal

Journal Le Salut public du 2 décembre 1941

"Sainte-Marie Perrin, très apprécié pour son humour et son humeur égale, était aussi pessimiste sur son sort. Il disait souvent que son père étant mort au début de la Grande Guerre, il mourrait au début de cette guerre. Malheureusement, il ne se trompait pas."
[Propos du Lt Deymier via Erik Barbanson, Les 2e et 3e divisions légères mécaniques, Tome 1]

previous arrow
next arrow